loading

COMPLÉMENTS D’ISOLATION (ISOLATION MINCE)

COMPLÉMENTS D’ISOLATION (ISOLATION MINCE)

ISOLATION MINCE
ISOLATION MINCE2
ISOLATION MINCE3

Pourquoi mettre en ouvre un Isolant Mince ?

Constitués d’une ou plusieurs couches de feuilles d’aluminium ou de film plastique aluminisé, les produits minces réfléchissants comprennent des couches intermédiaires de différentes natures : mousse souple, feutre d’origine animale, végétale ou de synthèse, polyéthylène à bulles…; le nombre et la nature des couches superposées font varier leurs performances thermiques annoncées.

Comme tous les autres matériaux, ils tirent leur performance (la résistance thermique) de leur conductivité thermique et de leur épaisseur. La valeur de résistance thermique R intrinsèque des produits minces réfléchissants (produit seul sans lame d’air complémentaire) varie généralement de 0,1 à 1 m²K/W. Mis en œuvre avec une lame d’air immobile de part et d’autre du produit, la résistance thermique totale (produit réfléchissant + lames d’air immobiles) varie généralement de 0,5 à 2 m²K/W (en conditions de pose optimales). Utilisés seuls, ces produits ne permettent pas d’atteindre des performances d’isolation correspondant aux seuils d’exigence minimale de la réglementation thermique et ne sont donc pas utilisables comme isolants à part entière mais éventuellement associés à un isolant.

Le CSTB – Centre Scientifique et Technique du Bâtiment a publié dès juin 2004 une note d’information générale sur les performances maximales pouvant être atteintes et les précautions à prendre. Il les classe depuis novembre 2007 en tant que compléments d’isolation thermique.

Isolants minces : Caractéristiques :

Ces procédés, comme tous les autres procédés d’isolation, sont caractérisés par leur résistance thermique R exprimée en m²K/W. La résistance thermique des produits est déterminée par leur comportement vis-à-vis de différents phénomènes d’échanges thermiques : la convection, la conduction et le rayonnement.

En matière d’isolation acoustique, la performance acoustique des produits réfléchissants aux bruits aériens est limitée, en raison de leur faible masse surfacique et de l’absence d’absorbant en face externe. Son association avec un isolant fibreux permet de réaliser une isolation thermique avec performance acoustique. L’Avis Technique indique, le cas échéant, l’indice d’affaiblissement acoustique, l’indice d’isolement aux bruits aériens et celui relatif aux bruits de choc. Les évaluations sont réalisées à partir d’essais pertinents issus de laboratoires officiels appliquant les normes européennes en vigueur.

En matière de sécurité au feu, la réglementation s’applique comme pour tous les produits d’isolation. L’Avis Technique précise les applications qui satisfont les prescriptions réglementaires. Les produits réfléchissants ne sont en général pas destinés à rester apparents sans protection feu adaptée.